Rechercher
  • Carnet d'une Cavalière

Création d'un râtelier maison

Confinement oblige, nous avons pas mal bricolé avec chéri. Enfin pour être honnête, ce sont surtout les allergies de Gamin et le gaspillage de foin cet hiver qui nous ont poussé à la réflexion. En effet, en période d'allergie pour Gamin, nous devons mouiller notre foin (je vous avoue que nous avons également construit un purificateur de foin maison mais ça sera l'objet d'un futur article !) et les garçons ont tendance à marcher dedans donc faire un gâchis incroyable (l'équivalent de deux roundballers cet hiver ...). Du coup, ni une, ni deux, nous nous sommes lancés pour une enveloppe d'environ 150/200€ en fonction des matériaux déjà à la maison. Deux petites listes pour les matériaux et outils ainsi qu'un schéma réalisé par moi-même.


Liste des matériaux utilisés :

6 planches de coffrage en 3m

4 chevrons de 4m

2 chevrons de 2m

3 tasseaux de 4m

3 tôles de 0,93m x 1,19m

3 rouleaux de grillage à poule de 0,50m x 2,50

10 équerres

4 éléments de pilier en béton 0,19m x 0,19m

Un peu de béton à prise rapide

Des vis à bois de 6cm

Peinture de protection ou lasure


Liste des outils utilisés :

Agrafeuse bois

Perceuse

Scie / Table de découpe

Ponceuse

Pince coupante


Première étape :

Chéri découpe les planches aux bonnes mesures, je ponce et je peins avec une peinture pour protéger le bois des intempéries. À peine une heure plus tard, c'était terminé. Nous avons laissé le tout sécher une bonne nuit afin de commencer le montage le lendemain matin. Le choix de peindre d'abord était pour éviter aux poneys d'aller se frotter dessus car nous avons prévu de le construire sur place et surtout c'est plus joli en terme de finition et plus simple selon nous.


Liste des dimensions des matériaux :

4 chevrons en 2,5m

2 chevrons en 2m

4 chevrons en 1,2m

4 planches de coffrage en 2,5m

4 planches de coffrage en 1m

2 tasseaux en 2,3m

2 tasseaux en 0,85m

3 tasseaux en 0,92m


Deuxième étape :

On apporte toutes nos affaires dans le paddock des poneys pour commencer à construire notre râtelier sous les yeux experts des poneys. Nous avons commencé par poser au sol les deux grands côtés de 2,5m, un côté avec 2 chevrons de 2,5m et 2 chevrons de 2m pour les hauteurs. Je commence les prises de mesure pour tracer et Chéri passe après moi pour fixer les planches de 2,5m dessus. Entre le bas de mon chevron et la première planche, j'ai décidé de laisser 30cm pour les pieds. Entre les deux planches, j'ai laissé 15cm pour qu'ils puissent attraper du foin entre s'ils ont envie sur le devant et 30cm à l'arrière pour consolider.


Troisième étape :

On apporte nos deux côtés le long du box, place définitive de notre râtelier avec la pente vers le box, soit le côté avec les chevrons de 2m collés au box et l'autre côté en face. Nous commençons à assembler l'ensemble donc on prend les planches de 1m pour les côtés, on rapporte nos mêmes mesures que les grands côtés et on visse. A partir de ce moment, le râtelier tient debout tout seul et nous sommes bien contents après 30 minutes de bricolage. Maintenant, on se divise les tâches. Chéri se charge de la structure du toit avec nos deux chevrons de 2,5m et les quatre chevrons de 1m. De mon côté, je me charge du fond du râtelier. En effet, beaucoup de personnes construisent ce genre de râtelier en mettant des planches jusqu'en bas et laissant le sol nu dedans. Sauf que pour Gamin, on doit éviter un maximum la poussière et une fois sec, notre sol est très poussiéreux puis notre foin est humide via sa cuisson en purificateur donc la poussière colle, ca fait un mélange pas possible. Du coup, nous avons décidé de faire un fond en grillage à poules bien résistant car ainsi la poussière passe pour aller au sol. Avec mes tasseaux, j'ai fais un cadre sur lequel nous avons tendu le grillage et pour éviter que les poneys ne s'accrochent dedans, le bord du cadre est fixé contre les planches, le grillage maintenu davantage avec des colliers. La photo sera surement plus parlante alors je vous laisse regarder.

Après quelques jours, nous avons renforcé davantage avec des planches de coffrage car un gros poney dont le nom commence par un "E" et dont le nom rime avec zigoto, trouvait sympa de gratter son gros nez contre le grillage ce qui a formé un "ventre" sur un endroit.





Quatrième étape :


Afin de gros poneys puissent se frotter dessus sans balader le râtelier dans le paddock, nous avons décidé de lui faire des pieds solides en béton. Rien de plus simple, 4 éléments de piliers en 19cm x 19cm avec un peu de béton et le tour est joué ! Le râtelier a été inaccessible pendant 24h pour les garçons afin de laisser le béton sécher tranquillement sans bouger le râtelier. Le lendemain notre râtelier est opérationnel, il nous reste juste a installer les les gouttières par la suite !



Enjoy your ride !

Julie

Recevez notre newsletter

Nous contacter

© 2020 par TRINQUET Julie

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now