top of page
Rechercher

Mes trottings

Je travaille mes chevaux seule comme vous le savez, j'ai du énoooooormément apprendre et demander conseils à des pro pour apprendre à gérer l'entrainement de mes chevaux, leur apporter les meilleures conditions physiques. La base d'un bon entrainement passe par le travail de l'endurance, la mise en souffle du cheval qui sont des éléments indispensables à son bien-être au travail. Sous mes vidéos vous êtes nombreux a me demander comment je gère les entrainements notamment mes trottings et leurs progressions alors je vous propose d'aborder le sujet ici.


Comment se rendre compte qu'il faut travailler son endurance et son souffle

Tout simplement, lors d'une séance assez soutenue, votre cheval va transpirer beaucoup, sa phase de récupération pour reprendre son souffle va être (très) longue. Pendant voir après le travail, son souffle va être heurté et il va respirer fort avec de gros mouvements de côte. Pour résumé, un cheval qui manque de souffle est un cheval qui : - a des difficultés à respirer dans les séances.

- a énormément de difficulté à reprendre son souffle après une séance ou un exercice.

- transpire beaucoup pour des exercices demandant un peu plus d'effort allant du simple trot pour les moins entraînés au galop des plus forts (attention par contre certains chevaux transpirent naturellement beaucoup plus au boulot que d'autres comme nous, les humains so on écoute davantage sa respiration pour évaluer)

Comment lui faire progresser son endurance et son souffle ?


Tout comme vous, votre cheval possède un certain niveau sportif. Soyons honnête, on a tous connu l'endurance en cours d'EPS au collège ou au lycée et nous avons tous galéré avec des points de côté, le souffle court. Cependant en fin de semestre, nous avions progressé et nous étions capable d'aller un peu plus loin dans nos efforts en course. Votre cheval est pareil que vous. On commence par lui trouver son point de rupture, c'est-à-dire le moment à partir du quel on sent qu'il peine et commence transpirer à grosses gouttes. Je vais illustrer mes propos avec l'exemple de mon poney Nickel. Quand il est arrivé à la maison il y a plusieurs années, il n'avait aucune condition physique et après 5 minutes de trot, il n'en pouvait plus du tout (genre au bout de sa vie le poney). Nous avons commencé avec des séances de 5 minutes de trot puis une fois qu'il était bien sur ces 5 minutes, nous sommes passés à 10 minutes ... Aujourd'hui il peut faire une séance de trois quart d'heure avec obstacles en transpirant à peine. Il faut augmenter la durée de l'effort dès qu'il n'y a plus de difficulté dans celle d'avant. So observation et écoute, meilleurs alliés des cavaliers comme toujours.


Comment faire une seance de trotting ?

La séance de trotting c'est très simple si on est a l'écoute de son cheval et qu'on le connait car c'est une simple échelle de progression ! C'est une sorte de balade en extérieur avec beaucoup de trot, donc séance de trotting = extérieur. Certains le pratique en carrière mais honnêtement je trouve plus sympa de sortir Gamin en extérieur que faire des tours de carrière (puis c'est top pour le moral et avoir un cheval zen en extérieur). Le trotting est un exercice qui se fractionne en plusieurs temps.


- un temps de détente : en général je marche bien 5/10 minutes mon cheval en forêt en profitant du dénivelé puis je trotte 5 minutes en demandant de s'étirer et cherchant souplesse, décontraction soit une attitude basse en terrain/chemin plat (photo 1)

- un d'exercice d'endurance : phase de mise a l'effort avec un cheval en attitude de travail, un bon engagement, des abdos bien gainés, un dos tendu. C'est ce temps qui va évoluer en fonction de votre cheval. Si jamais il a besoin d'une pause ou petite reprise de souffle, on redescend un peu la cadence dans un trot plus petit (photo 2)

- un de récupération : on cadence en redescendant la cadence dans un trot plus petit pendant 5 minutes puis du pas rênes longues avec des étirements tête en bas pendant 10 minutes afin d'éviter un max de courbatures. Surtout ne jamais arrêtez votre cheval d'un coup c'est trèèèès mauvais pour lui sur de nombreux points (photo 3)

Niveau matériel, chez nous ça peut passer d'un pessoa car Gamin est bien virulent avec le froid notamment l'hiver à une cordelette plus compliqué pour obtenir une attitude de travail parfois. J'ajoute une petite paire de rênes allemandes pour travailler davantage l'attitude de temps en temps. De notre côté chacun de mes chevaux, oui oui même Enzo avec ses 29 ans, pratique un trotting par semaine adapté à chacune de leur condition physique of course. bien évidemment plus le terrain est varié en terme de dénivelé et situation, meilleurs seront vos trotting :D

Enjoy your ride !

Julie

17 commentaires

17 Comments


Oh je suis désolée 🥺🥺🥺

J'aimerai beaucoup en avoir une (demi-pension) sachant que j'ai le galop 3 et que je prépare le 4 mais j'ai peur de m'avoir longtemps et trop m'attaché à elle est de la voir partir du jour au lendemain.

Tu as tellement de chance! Je rêve d'avoir un cheval mais mes planter n'ont pas les moyen financier.

En tout cas elle est vraiment ma-gni-fi-que et elle a une trop c😍

Like
Replying to

Le message m'a beaucoup fait sourire! Merci mille fois pour tes conseille. En effet je suis plutôt très bonne élève à l'école(félicitations à tous les trimestres et plus de 17.5 de moyenne générale à chaque trimestre) et je vise de haute études (vétérinaire spécialisée dans la rééducation équine de chevaux de course).

En effet, chaque choses en sont temps mais ai dû mal à l'accepter du fait de mon impatience mais aussi en voyant de nombreux chevaux réformé de course ou abandonnée à qui j'aimerai offrir une seconde. Merci de m'avoir rappelée que chaque choses arrive au moment voulu💜.

Like

Oui j’ai eu une DP pendant 3 ans puis la jument a été vendue 🥺🥺🥺je n’ai plus fait de cheval pendant quelques années ma situation ne me le permettait plus et puis mon chéri m’a fait cette merveilleuse surprise il y a quelques mois 🥰🥰 Bolide est un trotteur français qui aura 10 ans dans quelques jours

Like

Bonjour Julie,

Je suis cavalière de club qui monte en stage pendant les vacances environ 3/4 semaine par ans.

En général, on fait 1 balades et 1 trotting par semaine. Je voulais savoir si les protections de dressges sont adaptés à cette activité et qu'elle protection peut-on mettre et quand faut-il les mettre?

Je te remercie pour tous le contenue que tu offre à travers cette vidéo et grave à toi, j'ai compris que mes rêves pouvait devenir réalité même si on persiste à me dire le contraire.


Courage à toi et gros bisous à toute la petite bande❤️

Like

Merci Julie pour toutes tes explications , je sors ma licorne au moins 1 x par semaine en extérieur pour son cardio, faire des dénivelés et notre moral a tous les deux☺️ , la configuration des extérieurs chez moi ne permettent pas malheureusement de faire des trotting à proprement dit 🥺 je l’ai depuis 8 mois maintenant il était claquette et plutôt monté comme un cintre et pour couronner le tout il s’est révélé avec une légère ataxie (c’est un ancien cheval de course attelé et monté qui a énormément donné et pour le remercier il a faillit prendre le mauvais camion....) bref beaucoup de travail depuis ces derniers mois et j’avoue je suis énormément tes conseils pour son bien…




Like
Replying to

Merci beaucoup pour ta réponse.

Pour les cloches je sais que certaine personnes en mette au postérieur d'où ma question😉.

Votre realition à tout les deux à l'air magique😍😍😍😍😍😍😍. Je rêve tellement un jour pouvoir vivre sa!


Like
bottom of page