Rechercher
  • Carnet d'une Cavalière

Pedicade de ravene 🍄

Je pense ne rien vous apprendre si je vous dis qu’actuellement le temps est vraiment 🌧 donc autant vous dire qu’en Seine et Marne, mes garçons ont les sabots dans un sol bien détrempé surtout que nous avons un sol argileux ce qui retiens bien l’humidité. Dans ma troupe, c’est Enzo qui a des sabots vraiment fragiles avec un tendance à légèrement pourrir avec une odeur particulière en période hivernale. Ça fait des années que je tente d’entretenir des fourchettes saines avec divers produits et maintenant c’est chose faite !


Contextualisons les choses : Enzo a été ferré des postérieurs jusqu’à ses 22 ans, des antérieurs jusqu’à ses 24 ans car il est extrêmement sensible et sa corne a du mal à se solidifier. Actuellement, il a 28 ans et l’entretien de ses petits petons est encore difficile malgré son passage pieds nus. D’ailleurs certains moments de l’année sont difficiles pour lui, il marche sur des œufs sur sol plus dur. Gamin et Nickel sont également pieds nus mais depuis leurs naissances, ils se gèrent vraiment bien seuls.



Des fourchettes saines

Pour garder des fourchettes saines, la première chose est d’entretenir correctement la litière de mes garçons. Ils sont sur une litière de lin suite à allergie de Gamin envers la paille et quelques types d’acariens. C’est une litière pratique à entretenir, qui produit un volume fumier bien moins important que la paille, qui absorbe x5 mieux l’urine et qui est la moins poussiéreuse du marché. Tous les matins et soirs, nous enlevons les crottins, les plaques d’urines du box et tous les deux jours, nous rajoutons un sac de lin dans le box au moment de border les poneys. Pourquoi l’entretien de la litière joue sur la fourchette de nos chevaux ? L’ammoniaque contenu dans l’urine et la présence de crottin sont très agressifs pour les sabots contrairement à l’humidité du sol boueux d’un paddock.


Deuxième petite chose pour garder des fourchettes saines en pleine gadoue hivernale, un entretien régulier pour contrôler la qualité de celle-ci et prévenir d’éventuels changements de la fourchette. Je retrousse mes petites manches, je prends mon cure-pied pour un bon curage en profondeur et ma brosse métallique pour un nettoyage approfondi et soigné. Une action que je fais à chaque pansage soit environ 3 à 4 fois par semaine. Maintenant parlons de la fourchette, désormais bien dégagée par notre nettoyage. L’hiver j’applique deux choses dessus soit un produit spécifique fourchette, soit un baume pour vitaliser le pied/protéger de l’humidité. Perso, je suis totale contre le goudron pur qui, pour moi, fait souvent plus de dégâts qu’autre chose.


Le spray magique

J’ai la chance d’être en collaboration avec Ravene depuis maintenant quelques mois et la marque me donne la possibilité de tester régulièrement des produits de leurs différentes gammes. Vous vous doutez on va parler d’un produit de la gamme de soin et entretien du pied et plus particulièrement de la fourchette. Il s’agit du Pédicade devenu, je l’avoue, indispensable chaque semaine pour Enzo et ses fourchettes odorantes. Voici la description du produit sur le site de Ravene :

Les pieds de votre cheval sont soumis aux aléas de la météo et à la nature des terrains sur lesquels il évolue. En période humide, la corne peut se ramollir et être altérée avec des odeurs nauséabondes. Il est alors indispensable d’agir rapidement ! Pedicade assèche la fourchette et l’assainit. Elle est alors fortifiée, résistante et retrouve sa capacité d’amortisseur naturel. L’aérosol rend l’application de Pedicade rapide et pratique, le produit s’introduisant dans les moindres cavités de la fourchette sans jamais tâcher vos mains.

Mode d'emploi : En cas de fourchettes altérées, molles et nauséabondes par temps humides, appliquer Pédicade tous les jours pendant une semaine puis espacer les applications. En soin préventif, appliquer Pédicade une fois par semaine sur les fourchettes pour conserver l'intégrité de la fourchette. Petit plus pratique, contrairement au goudron, l'application du produit est possible sur des fourchettes humides et il est beaucoup plus sain.


La composition du produit est vraiment très correct avec de l'huile de cade, des huiles essentielles de romarin, thym rouge, eucalyptus et tea tree ainsi que de l'éthanol et du diméthyl éther.


Mon utilisation & mon avis


Je fais très peu de soins aux sabots de mes chevaux car étant pieds nus ils n'ont pas forcément besoin de produits. Les produits que je peux leur appliquer sur les sabots sont des produits spécifiques comme celui ci. L'utilisation de ce produit est principalement durant la saison humide  puisque mes chevaux vivent sur un sol argileux ce qui provoque une grande humidité dans leurs sabots.  Le Pedicade intervient dès que je commence avoir une variation de l'aspect de la fourchette et/ou  une odeur dégagée lors du curage des pieds. Il m'arrive également de l'utiliser aux beaux jours en simple prévention si un doute sur leurs fourchettes apparait.  

Maintenant mon avis, je trouve ce produit vraiment très efficace. N'étant pas une adepte du goudron, je préfère largement l'utilisation de l'huile de cade qui est beaucoup plus saine combinée avec des huiles essentiels. En bref pour moi un produit moins nocif avec moins d'effets secondaires pour les sabots de nos chevaux comme peut l'avoir le goudron enfermant l'humidité voir les bactéries dans le sabot. L'application est très simple avec le petit embout présent sur le spray qui permet d'être précis sur la localisation du produit et surtout on évite aussi les tâches.  Durant la période humide, j'applique le produit grand maximum une fois par semaine sur la fourchette de mes chevaux en prévention et jusqu’à 3 fois en cas de bactéries. Depuis, je n'ai plus aucun souci d'aspect de fourchette pourrie ou d'odeur désagréable. Un spray me permet de faire mes trois chevaux sur toute la période humide soit environ de novembre à mars, ce qui est assez économique. Le petit bémol peut être que votre cheval doit s'habituer au bruit du spray s'il est un peu peureux mais  sur mes trois chevaux aucun n’as eu peur alors que pourtant deux sont assez peureux de ce type d’action. En conclusion, j'ai désormais toujours un spray dans mes produits de soin.



Enjoy your ride !

Julie

Recevez notre newsletter

Nous contacter

© 2020 par TRINQUET Julie

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now